En 2007 et 2009, la Fondation Roi Baudouin publiait deux études sur les plus importants groupes de populations issues de l’immigration dans notre pays : les Belgo-Marocains et les Belgo-Turcs1. 
L’objectif de ces travaux était de cerner le profil sociodémographique de ces deux communautés, de mieux comprendre leur positionnement et attitudes dans la société belge, envers leur pays d’origine et l’Union européenne, mais aussi de rendre compte de leur dynamique d’intégration et des difficultés qui restent prégnantes. Ces études abordaient également des questions liées à l’Islam qui ont suscité un grand intérêt, notamment dans les médias.
Huit ans après la publication de la première étude, il était temps d’actualiser ce portrait à travers la collecte de nouvelles données: la Fondation a demandé à des chercheurs de l’Université libre de Bruxelles et de la Vrije Universiteit Brussel d’appliquer, tout comme en 2007 et 2009, une méthodologie centrée sur l’opinion des Belgo-Turcs et des Belgo-Marocains et sur la manière dont ils se définissent eux-mêmes. La voix de ces concitoyens étant trop rarement entendue, la perception d’eux-mêmes qu’ils expriment en est d’autant plus précieuse.
Un sondage auprès d’un échantillon représentatif de Marocains et de Turcs de Belgique a permis de mieux comprendre comment ces deux groupes se définissent tant sur des réalités objectives, comme le niveau de revenus ou d’éducation, que sur des éléments subjectifs, comme leur conception des rapports homme-femme ou l’impact de la religion sur leur intégration. Ensuite, une vingtaine de personnalités belgomarocaines et belgo-turques ont été invitées à réagir aux résultats les plus marquants du sondage tandis que ce dernier était analysé dans une perspective scientifique plus large.
Il résulte de ce processus une image que nous espérons nuancée des concitoyens d’origine turque et marocaine, afin qu’elle contribue à nourrir un débat mieux informé sur les questions spécifiques que pose la présence de populations dont les premiers représentants furent invités à venir travailler dans notre pays il y a plus de cinquante ans. 

Fondation Roi Baudouin 
Télécharger document PDF ici

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top