Le démon de minuit saisit la Présidence
L'estoc décapite quiconque n'obtempère
L'autocrate s'adjuge prestige et dissidence
La pensée s'absente la raison désespère

Les causes s'estompent sous grands effets d'annonce
L'Assemblée s'agite la loi se désaccorde
L'étranger se terre son voisin le dénonce
Le tzigane acquitte la potence et la corde

Le cynisme sans fin multiplie ses facettes
Le travailleur oublie le goût de la cerise
L'expert aux enchères surcote ses recettes
L'agioteur prospère à l'abri de la crise

L'esprit des ténèbres déroule son emprise
La liberté s'égruge entre enclume et marteau
Maurras de son caveau dirige l'entreprise
Le bouc émissaire s'exécute au château

Tes enfants s'étripent pour un bout de pouvoir
Les dragons du passé sous projecteurs s'acclament
Les sages interdits taisent leur bon savoir
Les apprentis sorciers nouveaux rois se proclament

La bête en fanfare tisonne son flambeau
La voix de la guerre sur réseaux s'amplifie
Les chemises brunes profanent ton tombeau
Réveille-toi Jaurès la paix se crucifie

(2014) Copyright (c) Mustapha Saha
Poète, artiste peintre, sociologue










0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top