Les rumeurs sur le développement, en Chine, d’un bombardier de génération nouvelle, similaire au B-2 américain, ont trouvé une confirmation.

Selon le site web Defense-aerospace, le journal officiel du ministère chinois de la Science et des Technologies Science and Technology Daily a publié un article dans lequel le commandant de l'armée de l'air chinoise Ma Xiaotian a confirmé le développement par la Chine d'un nouveau bombardier stratégique H-20.

Cela signifie que les rumeurs sur un nouvel avion n'étaient pas sans fondement.

L'article signale qu'il s'agit d'un bombardier qui ressemble conceptuellement au B-2 américain. Ce dernier est actuellement l'unique bombardier stratégique furtif au monde, construit en 21 exemplaires seulement en raison de son prix élevé.

Les Chinois ne possèdent pas l'expérience de développement de bombardiers stratégiques à part entière. Leur bombardier Xian H-6 est une copie soviétique construite sous licence du Toupolev Tu-16, qualifié d'avion lourd polyvalent. La Chine doit avoir un peu plus de 60 bombardiers H-6, mais ces avions sont actuellement obsolètes.

Le nouveau bombardier pourrait embarquer des armes nucléaires et des armes classiques de haute précision.

Il convient de noter que le développement d'un tel avion est un pas important pour la Chine. La concurrence entre les pays d'Asie-Pacifique pour l'influence régionale ira croissant, et le H-20 pourrait devenir un argument supplémentaire en faveur de la Chine. De nouveaux bombardiers stratégiques furtifs sont actuellement développés en Russie et aux États-Unis.

L'américain a été baptisé B-21 Raider et le russe, PAK DA. Les deux seront des aéronefs subsoniques de formule aile volante. Il avait été annoncé précédemment que la Chine développait un bombardier tactique furtif. Son concept ressemble à celui du Sukhoï Su-34 russe et du F-111 américain.

Source

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top