Un potentiel et non une source de problèmes, c’est ainsi que le Maroc a toujours considéré le phénomène migratoire. De ce fait, le royaume a adopté en 2013 une politique migratoire, avec une campagne exceptionnelle de régularisation.

Depuis, des actions sont menées aux niveaux législatif et réglementaire pour assurer l’intégration des migrants dans le marché de l’emploi, pour accéder au logement, à la couverture médicale, aux établissements de formation professionnelle mais également leur assurer une meilleure intégration culturelle et leur faire bénéficier des services sportifs et de loisirs au même titre que les marocains.

Pour en parler avec nous, Khadija Souary, chargée du volet interculturalité au sein du GADEM. C’est le groupe antiraciste de défense et d’accompagnement des étrangers et migrants.

L'émission Les Matins Luxe / Naïma Mouaddine



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top