Programmée du 7 au 18 novembre prochains, la 22e conférence des parties aura pour cadre Marrakech, au Maroc. L’institut marocain d’intelligence et d’affaires publiques (Mipai) a souhaité symboliquement prendre part à l’événement en transmettant un flambeau, de Paris où s’est déroulé la COP21 en 2015, à Marrakech, via un convoi composé de voitures électriques, en l’occurrence 6+1 Tesla Model S.

Mipai
L’institut marocain d’intelligence et d’affaires publiques est une ONG créée à Argenteuil (95) en mars dernier avec l’objectif de produire et diffuser des solutions économiques destinées à aider le Maroc. Son action s’inscrit à la fois dans une démarche sociale et de développement durable. En participant d’une manière originale à la COP22, le Mipai souhaite en particulier attirer l’attention autour de l’impact sur l’environnement des voyages, notamment à l’occasion des pèlerinages ou du retour des expatriés au Maroc. Selon l’institut, ils sont chaque année 2,5 millions à revenir au pays pour rendre visite à leurs familles et se ressourcer. Un chiffre en hausse, pour des déplacements qui se font essentiellement en voitures.


Light Us
Fondateurs du Mipai, Zacharia Saha et Ayoub Makhloufi ont imaginé une torche photovoltaïque intelligente qui est érigée dès cette année en symbole du développement durable et en ambassadrice de la lutte contre le changement climatique. Réalisé dans des matériaux entièrement biodégradables afin de promouvoir le « produire propre », ce flambeau baptisé Light Us exploitera l’énergie solaire pour diffuser sur son passage de la lumière dont les coloris varieront. Intelligent et connecté, il a été conçu pour créer l’animation sur son passage. La torche va transmettre sa lumière depuis Paris qui accueillait la COP21 en décembre 2015 jusqu’à Marrakech qui reçoit la 22e édition de la conférence des parties. Ce rôle de témoin, à l’image de la flamme qui illumine l’ouverture des Jeux olympiques, Light Us devrait continuer à l’assurer chaque année en quittant la dernière nation organisatrice pour rejoindre la suivante juste avant le lancement de l’événement.


Une question de visibilité
« Les questions liées au développement durable souffrent malheureusement d’un manque évident de visibilité et du peu d’intérêt que lui témoignent les peuples. Selon une étude de l’Ifop menée peu avant la COP21, seuls 55% des français étaient informés de la tenue de cet évènement majeur », plaide le Mipai. Soutenu par différents élus en France, le projet Light Us doit aussi être porté par le plus grand nombre possible de sympathisants, notamment via un financement participatif toujours ouvert sur la plateforme Indiegogo (https://www.indiegogo.com/projects/join-the-light-us-revolution#/). A l’heure où nous mettons notre article en ligne, 82 donateurs se sont engagés à verser un peu plus de 4.000 euros au total, soit seulement 8% de la somme attendue par les fondateurs du Mipai.



Réception à Paris
Le Mipai a confié à Drivelectric le soin d’assurer le transport de Light Us au sein d’un convoi initialement composé de 6 Tesla Model S et finalement plus riche d’un exemplaire supplémentaire à la demande d’un particulier séduit par la mission. Une réception officielle est programmée demain, vendredi 4 novembre 2016, en fin de matinée, dans la capitale française. Sont attendues à cet événement Anne Hidalgo, maire de Paris, et Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer. Mais le départ réel sera donné 2 jours plus tard à Bezons (95), dimanche 6 novembre, à 13 heures. A partir de 11 heures, les 7 Tesla Model S de la caravane Light Us seront exposées au public. Avant un cocktail de « l’amitié entre les peuples », la parole sera donnée à Zacharia Saha, président du Mipai, Zoubir Frej, consul du Maroc, Philippe Doucet, député du Val d’Oise, et Dominique Lesparre, maire de Bezons.



Paris-Marrakech
Une première escale pour la nuit est prévue à Gérone (Espagne) après environ 13 heures et presque 1.000 kilomètres de route. Cap sur Malaga le lendemain, tout au sud de l’Espagne, pour un périple similaire en temps et longueur. Le jour suivant, la caravane Light Us prendra le ferry pour rejoindre Tanger au Maroc, puis, par la route, Kenitra, à 200 km de là. Après quelque 3.000 kilomètres de route au total, l’arrivée à Marrakech est prévue le 9 novembre en fin de soirée. Soit 3 jours avant l’e-Prix de Formule E où les 7 Model S pourraient bien faire une apparition remarquée. Partenaire officiel de la COP22, Drivelectric compte diffuser en direct et sans interruption sur Internet l’évolution de la caravane.
















0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top