La situation de l’éducation au Maroc devient de plus en plus très préoccupante. Plusieurs rapports émanant d’institutions nationales et internationales montrent que le système éducatif marocain est défaillant.

L’Association des Informaticiens Marocains en France (AIMAF) accorde une grande importance à l’éducation et à la formation. Par cette initiative, l’Association souhaite sensibiliser l’opinion publique sur la situation réelle de l’éducation au Maroc et tout particulièrement chez les populations les plus modestes.

Lors de cette conférence, des partenaires associatifs, qui travaillent sur le terrain, apporteront des témoignages poignants et retours d’expérience sur les difficultés que rencontrent les enfants démunis pour accéder à des écoles gratuites et identiques pour tous favorisant l’égalité des chances.


Les invités débâteront sur les raisons de fond qui maintiennent le système éducatif dans l’état d’échec où il se trouve actuellement, à savoir, entre autres : l’inadéquation des politiques publiques avec les réalités sociales et économiques, le type de gouvernance pratiqué, l’absence de vision des décideurs, le manque de continuité dans la conception des programmes et des méthodes pédagogiques, la juxtaposition de lois qui s’annulent et ne se complètent que rarement, etc.

"L'accès à l'éducation pour les populations modestes"
Espace AGECA
3 Décembre de 14H à 18H
177, rue de Charonne Paris 11e
Inscription : helloasso.com/associations/aimaf/
Contact : younes.bennai@gmail.com

Les principaux Intervenants :
  • Mohammed MRAIZIKA, Chercheur en Sciences Sociales et Consultant en Ingénierie Culturelle
  • Zouhair Ait BENHAMOU, Data-journaliste LeDesk.ma
  • Farid BOULFOO, Membre associatif (ASEO)











0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top