Le vendredi 9 septembre 2016, à l'occasion du séminaire organisé à Rabat par le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration sur le thème : « L'An 3 de la Politique Nationale d’Immigration et d'Asile : bilan et perspectives », 
Je ne pouvais pas prendre la parole dans le cadre du débat général sans évoquer le fait très grave qui s'était produit deux jours avant à Bruxelles , en présence notamment de M. Anis Birou, ministre chargé des MRE et des affaires de la migration, de M. Sven Gatz, ministre flamand de la Culture et de l'Ambassadeur du Maroc en Belgique, dans le cadre d'une conférence-débat sur le vivre-ensemble et la non-violence ...
Il s'agit comme le montre clairement et de manière choquante une vidéo, d'un fait insoutenable, à savoir l'agression caractérisée avec une violence physique inouïe perpétrée par le « service d'ordre » de la rencontre, qui a littéralement tabassé un intervenant septuagénaire MRE qui avait refusé de rendre le micro tant qu'il n'avait pas terminé de livrer sa plainte au ministre marocain, alors que les organisateurs considéraient qu'il était hors sujet ...

Nous avons posé publiquement et directement la question au ministre témoin du fait, pour savoir comment il a réagi à cette atteinte flagrante à l'intégrité physique et à la dignité d'un compatriote MRE et s'il allait donner suite et comment à cette grave affaire.


Malheureusement, notre interpellation sur ce point précis est restée sans réponse. Nous regrettons vivement ce silence officiel, tout comme nous déplorons le traitement médiatique opéré par MAP-Bruxelles, qui a totalement ignoré cette violation flagrante aux droits de l'Homme. Toute notre solidarité agissante va à notre compatriote Larabi Amzou, en espérant que son dossier arrive en haut lieu, afin que justice lui soit rendue.

Rabat, le 11 septembre
Abdelkrim Belguendouz
Universitaire à Rabat, chercheur en migration






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top