Mes chers amis, il me semble que nous allons droit vers une suite de catastrophes. A voir les couteaux ainsi sortis à la veille des législatives, je suis quasiment sûr de l'imminence d'un clash musclé entre des forces et des officines, tout inconscientes du fait qu'elles jouent avec le feu.

Plus que jamais, la sécurité collective des Marocains se joue à cause de l'irresponsabilité conjuguée des islamistes et de leurs adversaires planqués en haut de la pyramide du pouvoir. Les premiers parlent de martyr, de mort, d'anarchie et les seconds inspirent des mouvements de foules, oubliant que le réflexe moutonnier peut se retourner contre eux.


Je fais partie d'une génération qui a connu l'état d'exception et ses affres. J'ai peur que ces élections se transforment en un vaste règlement de comptes qui fera l'affaire des impérialismes et qui précipiterait le pays dans le chaos !

L'heure est grave. Il est temps que le roi prenne ses responsabilités telles que la constitution le lui permet. N'est-il pas le "Symbole de l’unité de la Nation, Garant de la pérennité et de la continuité de l’État et Arbitre suprême entre ses institutions, veille au respect de la Constitution, au bon fonctionnement des institutions constitutionnelles, à la protection du choix démocratique et des droits et libertés des citoyennes et des citoyens, et des collectivités" ? Avant qu'il ne soit trop tard !!!







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top