L'automobile a impacté notre vie crescendo depuis le début du dernier siècle à un point à peine imaginable par le commun des citadins et même des ruraux partout sur notre planète. Les philosophes, les sociologues, les anthropologues, les urbanistes...etc. ont consigné cet "impactage" si profond de l'ethos, de la polis, de l'eros, de l'éthique, du droit et du socius humains.

En vérité, l'automobile renvoie à la révolution que la vitesse a introduit dans la vie de l'humanité. Cet aspect cinétique a pulvérisé l'espace et le temps au point de rendre caduque un nombre considérable de nos croyances passées. Pour les Musulmans, l'image du pégase (Bouraq) lors du voyage nocturne mohammadien en a perdu de son pouvoir d'éblouissement !

L'urbaniste Paul Virilio qui a voué son parcours intellectuel à une profonde réflexion sur l'alliance entre la technologie et la vitesse parle de "dromosphère". Il accentue le trait en allant jusqu'à écrire : "La vitesse absolue est le contraire de la démocratie, qui suppose d'aller vers les autres, de discuter, de prendre le temps de la réflexion et de partager la décision. Quand il n'y a plus de temps à partager, avec cette fatalité de l'accélération, il n'y a plus de démocratie possible". Pour la première fois dans l'histoire des humains, en effet, on peut parcourir des milliers de kilomètres avec son corps transformé en masse inerte ! Tout ce que les humains ont accumulé en croyances multiples et variées lors de leurs transhumances d'antan a été balayé !

Aujourd'hui, les outils de communication en temps réel (Internet, GSM, réseaux sociaux...etc.) achèvent ce cycle d'éradication du temps et de l'espace en tant que contraintes. Le mental, les attitudes, les comportements, les réflexes, les postures des hommes bouclent la boucle de cette révolution que nous ne prenons pas suffisamment le temps d'analyser et qui conditionnera pour les décennies et les siècles à venir le destin de l'humanité sur terre et même dans l'espace !

Et dire que d'aucuns continuent à "raisonner" avec la mentalité des chameliers d'Arabie !

Abdessamad Mouhieddine



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top