Courriel : Le Consulat Général du Royaume du Maroc à Pontoise a l’honneur de porter à votre connaissance que le vote par procuration est autorisé lors du scrutin législatif, prévu le 07 octobre 2016 au Royaume. Pour de plus amples informations, vous trouverez ci-joint les conditions ainsi que le formulaire de la procuration. Cordialement / Association AMISEY, le 16/9/2016

Le 17/9, le militant associatif, Mohammed Hashas répond à ce courriel :
Chers initiateurs de l'invitation des MRE à voter par procuration, permettez-moi de répondre à votre mail (cf. ci-dessus). Dans un respect total des personnes susceptibles d'être derrière ce mail, mais avec le refus total de ces idées et agissements dignes des "widadiyates" d'antan. Pourtant, il y a des widadiyates qui se sont avérées dignes et respectueuses des MRE et de leurs intérêts. Mais pas vous, avec votre invitation et votre idée de procuration qu'il faut jeter à la poubelle.

Permettez-moi aussi de vous dire que vous faites fausse route. Votre invitation est une insulte pour les cinq millions de MRE et leurs enfants. En les invitant à produire une procuration, vous balayez d'un revers de main un des principes fondamentaux de la démocratie. Le vote aux législatives est personnel, et doit revêtir le caractère de discrétion. A ce titre je vous invite à lire attentivement la procédure de vote que nous connaissons en France.

L'opération de vote se déroule en plusieurs étapes :
  1. L'électeur se présente à la table où sont déposés les bulletins et les enveloppes. Son inscription sur les listes électorales est vérifiée, il prend une enveloppe, un bulletin de vote de chaque liste ou candidat. Il est important qu'il prenne plusieurs bulletins de vote afin de préserver la confidentialité de son choix. L'électeur peut également se rendre au bureau de vote avec les documents électoraux qui lui ont été envoyés à son domicile.
  2. L'électeur se rend à l'isoloir. Le passage par l'isoloir est obligatoire dans tous les cas afin de garantir le caractère secret et personnel du vote.
  3. Il se présente devant l'urne où le président du bureau ou son suppléant vérifie son identité en lisant à voix haute la pièce d'identité ou la carte électorale qu'il lui présente.
  4. Le président ou son suppléant constate que l'électeur n'a qu'une enveloppe, mais il ne doit en aucun cas la toucher. L'électeur introduit lui-même l'enveloppe dans l'urne.
  5. Il signe alors la liste d'émargement en face de son nom. La personne chargée de contrôler les émargements se trouve généralement à côté de l'urne afin de faciliter les opérations de vote. Si un électeur n'est pas en mesure de signer lui-même, un électeur de son choix peut signer pour lui avec la mention manuscrite : " l'électeur ne peut signer lui-même ". Si un électeur qui a voté, refuse de signer, c'est la personne chargée du contrôle des émargements qui signera à sa place. Il en sera porté mention sur le procès-verbal des opérations de vote et il sera indiqué les noms des électeurs concernés.
  6. La carte de l'électeur ou son attestation sont rendues à leur détenteur après que l'assesseur a apposé un timbre à la date du scrutin sur l'emplacement prévu à cet effet. Ce timbre n'est pas apposé si l'électeur n'a pas présenté sa carte électorale.
Votre invitation est non seulement contre-productive, mais aussi, elle, va à contre-courant de ce qui se passe dans la planète MRE. Des deux choses l'une. Soit vous vous foutez de la gueule des MRE, soit vous n'êtes au courant de rien. Si vous prétendez défendre les intérêts des MRE, ce n'est pas de la sorte qu'il faudra agir et je ne peux que vous conseiller de vous informer et lire tout ce qui s'écrit sur le sujet depuis des années.

Le vote par procuration, les MRE n'en veulent pas ! Ils l'ont dit à plusieurs reprises. Vous êtes à plusieurs trains de retard sur les vraies associations qui défendent les intérêts des marocains de l'étranger.

Votre mail pose aussi le problème de la sous-traitance de la diffusion de l'information. Alors que le Consulat de Pontoise pouvait lui-même se charger de la diffusion. Vous agissez à la place de... C'est aussi une diminution du rôle des services du Consulat. Si l'information était venue des dits-services, on n'en serait pas là.

Chère association, laissez-moi vous dire que vous jouez le mauvais rôle, surtout en ce moment après que le gouvernement ait entériné la non-participation des MRE aux législatives prochaines du 7 octobre 2016.

Ainsi, peut-on lire dans un article paru sur Wakeupinfo : "Les membres de la Coalition estiment que le vote par procuration porte atteinte à la démocratie participative instaurée par la nouvelle Constitution. Il est également accusé de barrer la route à une participation politique active des MRE à partir de leurs pays d’accueil. "

Vous souhaitant bonnes lectures, ci-dessous quelques liens pour votre culture générale :




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top