La candidature du salafiste, Hammad Kabbaj, aux législatives du 7 octobre a été invalidée par le Wali. Le candidat s’était présenté sous l’étiquette du PJD sur la circonscription de Marrakech.

Une lettre a été envoyée au candidat expliquant que " l’enquête administrative au sujet de cette candidature a montré que le candidat a, à plusieurs reprises et d’une manière publique, exprimé des positions contraires aux principes essentiels de la démocratie et donc de la Constitution et qu’il a propagé des idées extrémistes appelant à la haine, à la discrimination et à la violence au sein de la société marocaine “.

M. Kabbaj récuse ces différents éléments qu’il qualifie d’accusations non fondées et affirme sa pleine citoyenneté et son engagement en faveur du Maroc et de la démocratie et contre toute forme d’extrémisme. Il dit préférer un recours au Roi Mohammed VI plutôt que devant la Justice.

Le 13 octobre 2015, M. Kabbaj avait diffusé un tweet sur les Juifs selon lequel "les musulmans vont combattre les Juifs, les battre et que le Juif va s'enfuir et se cacher derrière une pierre. Celle-ci va parler et s'adresser au musulman pour lui dire : il est là derrière moi, viens le tuer...".

Source










0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top