Les plus grandes arnaques financières de l'histoire racontées en 1'30 en animation. Premier épisode : 1916 - Louis Enricht enfume l'Amérique.

1916 - Louis Einricht présente à la presse américaine un liquide vert à la composition secrète : une essence révolutionnaire trente fois moins chère ! D’ordinaire très méfiant, le célèbre constructeur automobile Henry Ford achète le brevet d’un carburant qui se révélera parfait... pour oxyder les moteurs !


Après un parcours chaotique entre les Etats-Unis et le Canada, le vicaire Harry Clapham s’installe en Angleterre. Divine intuition : il écrit de touchantes lettres à de potentiels donateurs où il raconte les affres de la pauvreté de ses paroissiens. Très vite, l’argent coule à flots. Mais charité bien ordonnée commence toujours par un prélèvement de 98%... Devenu Révérend, son train de vie extravagant en pleine guerre attire l’attention de Scotland Yard.



Dans un casino de Monte-Carlo, Michel de Rosier, un baron oisif rencontre un inconnu qui se présente comme un inspecteur de la DST spécialisé sur la lutte antisoviétique. Les deux hommes se lient et le baron décide de mettre sa fortune et sa personne au service de l’idéologie anti-rouge. Cela tombe bien : les Russes menacent d’acheter de l’uranium et la France n’a pas les moyens financiers de les contrer. Pour aider son pays contre cette nouvelle menace nucléaire, de Rosier signe un premier chèque avec joie et patriotisme. D’autres chèques suivront, pour des motifs toujours plus farfelus.



Victor Lustig est un escroc certifié qui s’est réfugié à Paris après avoir filouté... Al Capone. Apprenant que l’entretien de la tour Eiffel coute trop cher à la mairie, il réunit dans le plus grand secret les cinq plus grands ferrailleurs de la capitale. Finalement, qu’est-ce que la Tout Eiffel sinon un grand morceau de métal à récupérer ? Escomptant la Légion d’honneur, l’un des ferrailleurs va sortir le chéquier.


En 1983, c’est le scoop du siècle pour le magazine allemand Stern : il a retrouvé les carnets perdus d’Hitler ! Mais il n’aurait pas dû faire confiance à celui qui les lui a fournis, l’étrange Docteur Fischer…


En 1968, un journaliste américain et 24 de ses collègues s’amusent à rédiger un best-seller. Leur but : se moquer de la littérature fast-food et de ses recettes faciles. Mais le succès les dépasse…



Réalisation : Joris Clerté Scénario : Joseph Beauregard & Pascal Mouneyres 
Avec la voix de Jackie Berroyer Production : doncvoilà productions, 
francetv nouvelles écritures et france

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top