Longtemps attendue par la communauté algérienne établie à l’étranger, la prise en charge des frais de transfert de dépouilles de ressortissants algériens deviendra réalité dès janvier 2017.

En effet, suite à la récente décision du gouvernement, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a instruit Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, de prendre en charge le rapatriement des dépouilles des ressortissants algériens et ce, à travers la création d’un Fonds dédié aux rapatriement, il s’agit de la « Caisse de solidarité de la communauté algérienne établie à l’étranger ». Ce Fonds est placé sous la tutelle du département de M. Lamamra. Toutefois, les « bénéficiaires » de ce fonds devraient être impérativement inscrits au consulats d’Algérie de leur lieu de résidence.

Pour rappel, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubekeur, avait moult fois, soulevé avec les autorités algériennes le problème du rapatriement des dépouilles algériennes, « 70% de la communauté algérienne vivant en France tient toujours à rapatrier les corps de leurs proches vers le pays d'origine », avait-il souligné en début d’année.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top