Le roi du Maroc Mohammed VI appelle à un front commun de toutes les croyances pour contrecarrer le fanatisme.

Dans un discours à la nation, samedi 20 août, s’adressant aussi bien aux Marocains expatriés en Europe qu’aux résidents du pays, le roi a exhorté ses concitoyens à être des défenseurs de la paix, de la concorde et du vivre-ensemble.
Au Maroc, les propos du souverain, autorité politique et religieuse à la fois, ont un écho particulier.
Ils résonnent notamment dans un contexte où la diaspora marocaine est soumise à une certaine stigmatisation après les derniers attentats perpétrés en Europe. Marie Trélat a recueilli la réaction du père Daniel Nourissat, curé de Casablanca et vicaire général du diocèse de Rabat.



Source : radiovaticana.va/


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top