Selon Rue20.com, la chanteuse libanaise Nancy AJRAM aurait perçu la bagatelle de 80 millions de dh pour sa courte prestation lors de la soirée, du 10 août, organisée par le ministère chargé des MRE à l’occasion de la Journée Nationale de l’Immigré à Agadir.

Nancy AJRAM n’aurait chanté qu’une quarantaine de minutes, ce qui rend sa rémunération trop onéreuse, 2 millions de dh la minute ! En plus, la chanteuse libanaise aurait accusé un retard de 2 heures ce qui a obligé l’agence organisatrice de ne pas encaisser la billetterie afin de remplir une salle vide.

Le Conseil de la communauté marocaine de l’étranger (CCME) a démenti sa participation au financement de la Journée de l'Immigré organisée par le ministère chargé des MRE. (Selon la même source)

Rue20.com a qualifié l’organisation de ce concert, à un prix exorbitant, de « scandaleux » ! La « tirelire MRE » confiée à certaines institutions est devenue comme une « Machine à sous Jackpot » dont les servants ont une addiction pathologique à la dépense. Les 80 M de dh n’auraient-ils pas mieux servi à améliorer certains locaux consulaires, une aide sociale aux MRE nécessiteux ou participer au rapatriement des corps de ces derniers ... Ce ne sont pas les idées qui manquent mais plutôt les bonnes têtes pensantes à mieux gérer le patrimoine des Marocains du Monde.

Arlette Colin
WakeupInfo













0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top