Depuis l’intronisation du roi Mohammed VI il y a 17 ans, le Maroc a résolument développé ses relations avec les pays africains dans une démarche de partenariat sud-sud qui s’est avérée payante, puisque le pays est devenu un des principaux investisseurs sur le continent comme l’a rappelé le souverain marocain dans un discours prononcé samedi.

Le discours royal à l’occasion de la commémoration du 63eme anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple est venu confirmer cette tendance. La stratégie adoptée par le Maroc en direction de l’Afrique a consacré l’ancrage africain du royaume.

Que ce soit au niveau économique, politique, diplomatique ou encore social, le Maroc a déployé des moyens considérables pour développer ses relations avec les pays africains. Comme l’a bien rappelé le roi Mohammed VI dans son discours, « L’Afrique, pour nous, n’est pas un objectif, c’est plutôt une vocation au service du citoyen africain, où qu’il soit ».

Cette citation résume à elle seule l’intérêt croissant que porte le Maroc au continent et aux populations africaines. Étant parmi les premiers pays du Sud à avoir adopté une politique migratoire solidaire pour accueillir les migrants subsahariens, le Maroc a donné la possibilité à ces derniers de s’établir définitivement sur le sol marocain.

Une campagne de régularisation de plusieurs milliers de migrants africains a ainsi été actée et est toujours en cours. Cette politique solidaire révèle la sincérité de la démarche des autorités marocaines à œuvrer pour le bien des citoyens africains.

L’adoption de cette politique migratoire qui offre une chance à toute personne établie sur le sol marocain est complétée par de nombreuses autres mesures, telles que la création de projets d’infrastructures dans certains pays d’Afrique ou encore la contribution à des programmes pour résorber le chômage et freiner le fléau migratoire.

afrique7.com/








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top