Selon une étude réalisée par le ministère chargé des MRE, l’investissement productif des Marocains du Monde ne constitue que 7% des 70 milliards transférés annuellement. C’est ce qu’a indiqué le ministre Anis Birou lors du 3e Forum d’affaires pour l’investissement et l’entrepreneuriat de la diaspora marocaine en France.

Les transferts des MRE sont destinés principalement au soutien familial au Maroc, à l’épargne bancaire, à l’acquisition d’un bien immobilier ou à l’investissement dans un projet commercial. Bien que les investissements des MRE tendent à se diversifier, la diaspora marocaine s’intéresse peu aux activités à forte valeur ajoutée. Telle est la conclusion qu’écrit l’Économiste dans un article consacré à l’étude du ministère chargé des MRE.

Le secteur immobilier reste prédominant représentant à lui seul près de 40% des fonds de la diaspora marocaine. Le secteur de l’agriculture vient au deuxième rang, avec 25%, tandis que le commerce prend la troisième place avec 22% du total des investissements des MRE. L’étude relève que de nouvelles initiatives ont été entreprises récemment par les MRE dans de nouveaux secteurs tels que l’industrie, le tourisme ou le secteur du développement durable.

Le ministère Anis Birou a confirmé, par ailleurs, que les Marocains du Monde contribuent au développement du Maroc avec des transferts qui étaient à la hausse au premier semestre 2016. Près de 30 milliards de DH auraient déjà été transférés contre 27 milliards de DH à la même période de l’année d’avant. La communauté marocaine de France constitue, à elle seule, plus de la moitié des transferts et investissements comptabilisés au Maroc.

ZYR Médias / Institut MIPAI









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top