Chaque année, le Maroc accueille des dizaines de milliers d’étudiants étrangers pour leurs études supérieures. Ils viennent pour la plupart de pays d’Afrique subsaharienne, un peu moins d’Europe, d’Amérique latine, du Proche-orient et même des Caraïbes.

Nombreux sont les étudiants togolais qui caressent aussi le rêve de faire partie de ces futurs cadres qui étudient au pays du roi Mohamed VI. Eh bien, ce rêve devient réalité avec l’Agence Etudis Afrique, qui sert de canal pour s’y rendre à coûts réduits.

A l’occasion d’une journée porte-ouverte de deux jours dans la capitale togolaise, les responsables de l’agence ont exposé les différentes opportunités qui s’offrent aux jeunes togolais notamment aux nouveaux bacheliers, aux étudiants mais aussi aux cadres d’entreprise, au sein des universités marocaines.

Dans son intervention, la Directrice de Etudis Afrique Carmen N’Sungu, a allumé des projecteurs sur une dizaine d’universités d’excellence du royaume et les modules de formations qu’elles offrent.

Pour Mlle N’Sungu, l’ambition étant de faire de former au Maroc des jeunes qualifiés et compétitifs sur le marché de l’emploi aussi bien au Togo, en Afrique et dans le reste du monde.
« Nous avons remarqué que le Maroc donne les mêmes formations que les écoles européennes et américaines mais à moindre coût », a-t-elle affirmé.
Pour les responsables de l’agence, étudier au Maroc demeure avant tout une opportunité de voyage qui devrait permettre aux étudiants togolais d’aller à la découverte d’autres horizons et cultures et naturellement d’avoir des outils nécessaires pour devenir des futurs dirigeants d’entreprise.

Se positionnant comme une structure crédible et totalisant plusieurs années d’expérience, l’agence Etudis Afrique, sise au quartier Novissi près de la station Oando à Lomé, se charge alors de conduire les dossiers de ceux qui désirent se lancer dans cette belle aventure. Les places étant limitées chaque année dans les universités marocaines, c’est l’heure de se décider.

Source : wayeno.net/




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top