Les grandes lignes de la stratégie du gouvernement concernant les MRE ont été présentées lors du séminaire organisé, vendredi dernier, par le ministère délégué chargé des MRE.

Le Forum International des compétences marocaines à l'étranger (FINCOM) compte établir une base de données sur les compétences des Marocains établis à l'étranger (MRE), a indiqué, vendredi à Rabat, Mme Nouzha Chekrouni, ministre déléguée chargée de la Communauté marocaine résidant à l'étranger.

Intervenant lors d'une rencontre avec les représentants des MRE sur le thème «Les compétences marocaines expatriées, un appui au développement». Mme Chekrouni a fait état de la stratégie mise en place par son département visant à faire face aux défis rencontrés par les MRE, indiquant que le FINCOM constitue «un espace qui permettra d'instaurer des liens institutionnels avec les compétences marocaines à l'étranger ».

Cette stratégie ambitionne d'accompagner ceux qui désirent réaliser des projets économiques au Maroc et à entreprendre des activités de partenariat avec les milieux associatifs.

Cette stratégie, a-t-elle dit, est « à même de répondre aux changements socioculturels que connaissent les compétences » de la communauté marocaine établie à l'étranger dans le contexte international actuel marqué par « un mouvement global des cerveaux ». La ministre a relevé que le FINCOM, qui est un programme national pour la mobilisation des compétences marocaines à l'étranger, associe toutes les compétences et potentialités du pays, aussi bien du secteur public que privé, dans le développement général du pays. 

Cette rencontre a été également l'occasion de discuter des objectifs de la stratégie nationale de mobilisation des compétences des MRE, initiée par le ministère délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l'étranger, visant notamment le soutien à la recherche et au développement et à la formation induisant une amélioration du système de la recherche. Elle vise également le transfert de la technologie et du savoir-faire, l'aide à l'expertise, à l'élaboration de stratégies sectorielles de développement et à l'évaluation des projets et programmes de recherche. 

Le FINCOM est basé sur l'attraction de l'investissement et du partenariat d'affaires, la synergie entre compétences locales et celles des MRE notamment à travers les réseaux de recherche.










0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top