Les membres de la communauté marocaine établie en Europe ont salué, samedi à Amsterdam, l'Initiative Royale concernant la régionalisation avancée, affichant leur volonté à apporter leur pierre à l'édifice pour réussir cet ambitieux projet qui traduit la volonté de SM le Roi Mohammed VI pour la rénovation et la modernisation des structures de l’État.

Des membres de cette communauté représentant notamment les Pays-Bas, la Belgique, la France, l'Espagne et le Danemark ont également mis en exergue l'installation de la Commission Consultative de la Régionalisation (CCR), qualifiant cette initiative Royale de "tournant majeur" en matière de gouvernance territoriale au Maroc.

Intervenant lors cette rencontre organisée sous le thème "Processus de régionalisation avancée au Maroc et rôle des Marocains résidant à l'étranger : citoyenneté, démocratie, développement et appartenance au pays d'origine", le président du Centre euro-méditerranéen de migration et développement (EMCEMO), M. Abdou Menebhi a exprimé la disposition de la communauté marocaine d'Europe à poursuivre son apport pour le développement de son pays d'origine qui a enregistré d'énormes progrès et ouvert de grands chantiers tous azimuts aux niveaux politique, socio-économique et culturel.

Le président du Centre, organisateur de cette manifestation avec le soutien de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger et du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger, a, en outre, appelé au renforcement des mécanismes de coordination entre les associations marocaines de la société civile dans le Royaume et à l'étranger en rapport avec les projets liés à la régionalisation élargie.

M. Menebhi a de même appelé à l'organisation de campagnes de communication pour informer davantage sur ce grand projet de société auprès des jeunes marocains issus de l'immigration.

"Les Marocains partout dans le monde gardent un fort attachement à leur pays d'origine et sont disposés, comme ils l'ont toujours été, à contribuer au développement du Maroc. Il est donc nécessaire de les impliquer dans tout projet intéressant ce beau et grand pays", a-t-il dit.

M. Menebhi n'a pas manqué, à cette occasion, de réitérer l'attachement des membres de la communauté marocaine d'Europe à la marocanité du Sahara et leur mobilisation constante et inconditionnelle derrière SM le Roi Mohammed VI.

Pour sa part, l'universitaire et chercheur spécialiste en migrations, M. Abdelkrim Belguendouz a mis en avant la contribution de cette communauté établie dans le Vieux continent dans les projets de développement au Maroc, soulignant l'intérêt qu'accorde SM le Roi Mohammed VI aux ressortissants marocains partout dans le monde.

Il a rappelé, à cet égard, la décision de SM le Roi Mohammed VI prise, le 6 novembre 2005, relative à l'octroi aux MRE du droit de vote et d'éligibilité aux élections nationales, affirmant qu'une telle décision dénote le "courage" du Maroc qui préserve et protège ses citoyens où ils se trouvent en dépit des pressions de certains gouvernements étrangers.

M. Belguendouz a expliqué que cette décision permettra aux jeunes générations nées dans les pays d'accueil de s'acquitter de leur droit de citoyenneté et de participer à la vie politique et active au Maroc tout en étant à l'étranger.

L'universitaire a, par ailleurs, appelé à l'organisation de campagnes de communication pour encourager et fédérer ces compétences autour de cet ambitieux projet de régionalisation.

Quant au coordinateur du réseau euro-marocain de migration et développement, M. Abdelfettah Ezzine, il a mis en relief l'apport et l'action de cette communauté dans le développement du Maroc, appelant à tirer profit de leur expérience et savoir-faire.

M. Ezzine a souligné la nécessité d'impliquer dans ce grand chantier sociétal l'ensemble des membres de la communauté marocaine partout dans le monde notamment ceux établis en Asie, aux Amériques et en Afrique.

Il a, par ailleurs, invité les Marocains d'Europe et d'ailleurs à faire bénéficier leur pays d'origine de leur expérience acquise dans des domaines encore inexplorés au Maroc.

De son côté, le président du Forum des ONG du Nord du Maroc (FONORD), M. Abdelmoumen Sbihi s'est félicité de l'Initiative Royale concernant la régionalisation, soulignant que l'ouverture d'un tel grand chantier de société s'inscrit dans le droit fil d'une série de réformes entamées par le Maroc.

Il a rappelé notamment la mise en place de l'Instance équité et réconciliation et le nouveau Code de la famille, affirmant que le projet de régionalisation reflète une initiative stratégique importante et courageuse.

Cette rencontre a été marquée par la présence notamment de l'ambassadeur du Maroc aux Pays Bas, M. Jawad Himdi et 150 représentants d'associations de la communauté marocaine établie en Europe.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top