Le gouvernement est en phase de préparation d'une stratégie culturelle ambitieuse visant à renforcer l'offre culturelle destinée au Marocains résidant à l'étranger (MRE), a affirmé, mercredi soir à Paris, le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, Anis Birou.

Lors d'une rencontre-débat avec les membres de la communauté marocaine installée en France, organisée à l'initiative de la Fondation Maison du Maroc, M. Birou a indiqué que ce projet vise à répondre à une réelle demande des MRE, soucieux de préserver les liens avec la culture de leur pays d'origine et à transmettre cet attachement à leurs enfants. 

Ce plan d'action est actuellement en cours d'étude et sera élaboré avec le concours de plusieurs départements gouvernementaux et institutions nationales et en concertation avec les organisations représentant les MRE, a-t-il assuré, notant que cette stratégie doit pouvoir s'adapter à la réalité multiple des MRE, installés dans les quatre coins du monde et formulant des attentes diverses en matière de culture. 

En plus de maintenir les liens entre les MRE et leur patrie et promouvoir la connaissance de la culture et des langues du Maroc auprès des nouvelles générations, cette politique culturelle permettra de favoriser une intégration saine dans la société d'accueil et apporter des solutions apaisées au conflit identitaire auquel sont confrontés certains jeunes MRE, a dit M. Birou. 

Par ailleurs, le ministre a relevé que les stratégies d'intégration suivies par les MRE sont, dans la plupart des cas, réussies, dans le sens où ils ont pu s'intégrer dans leurs sociétés d'accueil et contribuer pleinement à la vie économique, politique et sociale des pays de résidence sans renoncer à leur culture marocaine et en entretenant un lien solide avec leur pays d'origine. 

Les Marocains du monde, qui bénéficient de la Haute sollicitude de SM le Roi Mohammed VI et qui figurent parmi les priorités du gouvernement, ont contribué, grâce à leur grande capacité d'adaptation et à leurs qualités humaines et professionnelles, à véhiculer l'image positive dont jouit le Maroc à l'étranger en tant que pays émergent et ouvert, a-t-il ajouté. 

La stratégie culturelle destinée aux MRE permettra d'appuyer ces acquis à travers une connaissance profonde de la culture marocaine, qui puisse appuyer les liens affectifs et familiaux entre les Marocains du Monde et leur pays d'origine, a poursuivi M. Birou. 

De leur côté, les intervenants lors de ce débat, dont des acteurs associatifs, intellectuels et étudiants marocains à l'étranger, ont souligné l'importance de déployer un réseau de centres culturels marocains dans les pays à forte présence de MRE, en vue de structurer et renforcer l'action culturelle du Maroc à l'étranger. Ils ont aussi appelé à accorder une importance particulière à l'enseignement de la langue arabe en faveur des enfants et des jeunes MRE, plaidant pour une harmonisation des efforts des institutions marocaines et des associations locales afin de toucher le plus grand nombre de Marocains installés à l'étranger.

MAP



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top