Le rendez-vous biannuel du Forum Social Mondial agite toujours les mêmes espérances, déroule les mêmes promesses d’un monde meilleur où les vertus altruistes l’emporteraient sur les égoïsmes, transforme projectivement la planète en un havre de paix.

Le Forum de Tunis n’a pas manqué à la règle. Il s’est noyé dans l’impuissance des palabres sans retombées concrètes, dans les paillettes du festivisme, dans les tartiflettes du folklorisme.

Les porte-drapeaux d’idéologies contraires, faisant fi de sa neutralité affichée, s’y font frayé, à corps et à cris, des chemins de Troie.

A force de s’occuper de tout, Le Forum Social Mondial ne traite rien. Ses critiques s’engluent dans le négativisme. Ses résolutions restent indéfiniment lettres mortes. Ses protestations s’évaporent aussitôt dans l’oubli.

© Wakeupinfo
ZYR Médias / MIPAI


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top