Voici une vidéo particulièrement étonnante qui montre une expérience sociale réalisée en caméra cachée dans le cadre de l'émission « Brain Games » sur le National Geographic Channel.

Pour cette expérience, un groupe de complices est installé dans une salle d'attente. À chaque retentissement d'un « bip », le groupe se lève et se rassoit. Rapidement, ils sont rejoints par une femme qui s'apprête à être piégée.

Tout d'abord perplexe, la jeune femme va rapidement se conformer aux actions du groupe... et ce n'est pas tout. Regardez (la vidéo est en anglais, les explications sont juste en dessous).


Au bout de 3 sonneries, alors qu'elle ne sait absolument pas pourquoi elle le fait, la jeune femme se met à se lever avec le reste du groupe. Cela ne vous arriverait sans doute jamais, non ? Et pourtant...

La vidéo prend alors une tournure encore plus hallucinante. Au fur et à mesure, les complices sont appelés un par un et quittent la salle. Ceux qui restent continuent leur manège... jusqu'à ce que la femme se retrouve seule, toujours filmée. Une nouvelle sonnerie retentit et la femme continue de se lever et se rasseoir !

Étonnant ? Et ce n'est pas tout.

Que se passerait-il si une nouvelle personne arrivait sans avoir eu connaissance de l'histoire ? C'est exactement ce que montre la suite de la vidéo avec l'arrivée d'un inconnu prêt à se faire piéger à son tour. Tout d'abord surpris par le comportement de la jeune femme, il l'interroge : « Mais pourquoi vous levez-vous à chaque sonnerie ? ».

La réponse est géniale : « Tout le monde le faisait, alors j'ai pensé que c'était ce qu'il fallait faire. »

Nouvelle sonnerie... BINGO ! Les deux se lèvent en choeur ! Comme si cette explication était en fait tout à fait suffisante. « Bah oui, tout le monde le fait. »

Les équipes de l'émission, n'en croyant pas leurs yeux, ont décidé de laisser les caméras tourner. Au fur et à mesure que des nouveaux patients entraient dans la salle, ceux-ci se mettaient à leur tour à reproduire le comportement de la jeune femme.

La fin de la vidéo montre comment un « rebelle », qui était resté longtemps perplexe face aux actions des autres membres présents dans la salle d'attente, a quand même fini par se conformer au reste du groupe.

Une vidéo qui pose deux questions : Pourquoi ? Et... ne serions-nous que des moutons ?!
« Les civilisations ont été créées et guidées jusqu'ici par une petite aristocratie intellectuelle, jamais par les foules. Ces dernières n'ont de puissance que pour détruire. Leur domination représente toujours une phase de désordre. Une civilisation implique des règles fixes, une discipline, le passage de l'instinctif au rationnel, la prévoyance de l'avenir, un degré élevé de culture, conditions totalement inaccessibles aux foules, abandonnées à elles-mêmes. Quand l'édifice d'une civilisation est vermoulu, les foules en amènent l'écroulement. C'est alors qu'apparaît leur rôle. Pour un instant, la force aveugle du nombre devient la seule philosophie de l'histoire. » Gustave Le Bon, Psychologie des foules
Source













0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top