De la morosité dans le secteur public comme dans le secteur privé. L’émergence ne crée pas encore suffisamment d’emplois. Les besoins en recrutement sont souvent opérés suite à des départs volontaires.

Le manque de qualifications et l’absence de qualités d’assiduité contrastent avec la rareté de bons profils. En plus, pour rationaliser les balances, il est plus facile de tailler dans le budget de l’emploi et donc peu de recrutement. 

Être diplômé ne suffit plus à trouver un emploi. Un coup de pouce est parfois nécessaire pour décrocher un emploi adapté à son profil. C’est le cas de ce monsieur qui désespérait pour l’avenir de son fils. 

Il était une fois un riche industriel qui se préoccupait de l’avenir de son fils, pour remédier à cette déficience, il s'est adressé à un ministre ami en ces termes :

- Mon fils me désespère. Il n'a pas terminé ses études, il passe tout son temps à se souler et à avoir de mauvaises fréquentations. Je veux lui faire comprendre la dureté de la vie. Ne pourrais-tu pas lui trouver un petit boulot dans ton ministère ?

- Aucun problème ! répond le ministre. Je le nommerai adjoint de mon chef de cabinet, avec un traitement de 60.000 dhs mensuel.

- Non, Ce n'est pas cela que je te demande. Il faut que mon fils comprenne qu'il faut travailler dans la vie et lui inculquer la valeur de l'argent.

- Ah? Bon. Je le ferai chargé de mission en chef, à 45.000 dhs par mois.

- Non, c'est encore trop. Il doit se rendre compte qu'il faut mériter son salaire… 

- Euh... chargé de mission alors? à 30.000 dhs ?

- Toujours trop. Ce qu'il lui faudrait, c'est une place de petit fonctionnaire, tout en bas de la hiérarchie, et il débuterait à moins de 2.200 dhs par mois.

- Alors là hélas, je ne peux rien faire pour toi, répond l'ami Ministre !

- Mais pourquoi ?

- Parce que pour ce genre de poste, il faut réussir un concours

Avertissement : Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé, des événements ayant eu lieu, n’est que pure coïncidence. 

















0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top