(…) Répondant à une question de M.Abdelkrim Belguendouz (Al-Bayane), sur le point de savoir si les membres de la communauté marocaine à l’étranger en âge de voter, étaient inclus dans la liste des 12.349.347 électeurs inscrits et si cette communauté sera représentée au sein du Parlement, M. Driss Basri a d’abord rappelé que le nombre des électeurs arrêtée au 19 août dernier était de 12.033.000 et que, depuis 1992 et même bien avant cette date, la loi autorise les personnes qui se sont déplacées pour des raisons professionnelles ou personnelles, ou qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales, à s’inscrite dans un délai de cinq jours avant le scrutin.

Le ministre d’Etat a ensuite indiqué que les listes électorales arrêtées au 19 août dernier, n’incluaient ni les élections de la communauté marocaine à l’étranger, ni les éléments des Forces Armées Royales, des Forces Auxiliaires, de la Gendarmerie Royale, de la Sûreté Nationale et de la Protection Civiles, ni les agents armés de la Douane et des Eaux et Forêts. Il est donc naturel qu’il y ait une différence entre les inscrits sur les listes électorales au 19 août et le nombre des votants qui ont participé au référendum du 13 septembre, qui englobe également les éléments qui portent les armes et qui ne participent qu’aux référendums.

En ce qui concerne la représentation au Parlement des membres de la communauté marocaine à l’étranger, M.Driss Basri a indiqué que les intérêts de cette catégorie d’électeurs seront, soit représentés à travers le scrutin direct, ce qui équivaut à revenir au statu quo anté, soit par le biais du scrutin indirect dans le cadre des chambres professionnelles. A défaut d’une représentation au sein du Parlement, ils seront représentés au sein du Conseil économique et social ou au niveau du Haut Conseil Consultatif qui sera mis en place, a-t-il dit.

Le ministre d’Etat a rappelé que les propositions des partis politiques sur cette question, vont dans le même sens et que le gouvernement et ses partenaires définiront ensemble la voie à suivre pour une meilleure représentation de nos compatriotes à l’étranger (…).

Dépêche MAP
Publiée dans « Al Bayane » du 15 septembre 1996



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top