Ce samedi 27 mai 2017, débute la période de jeûne pour les musulmans à travers le monde. Les journées de ce mois sacré seront encore longues cette année, c’est l’occasion de profiter des avantages du jeûne pour détoxifier son organisme et lutter contre certaines addictions (cigarettes et autres …). Pour réduire, au maximum, les risques mettant en danger la santé, les personnes pratiquant le jeûne sont appelées à suivre certaines recommandations :

1/ Choix alimentaires
Il faut veiller à structurer les prises alimentaires autour de 3 repas et éviter de grignoter tout au long de la soirée ». Il est important de se conformer à la prise de ces trois repas en répartissant les apports nutritionnels : le premier avant le lever du jour, le second au coucher du soleil et le troisième quelques heures après la rupture du jeune.

Il est conseillé de privilégier une alimentation saine lors d’ « al Iftar » et ne pas couper ce dernier avec des pâtisseries et sucreries qui, même en grande quantité, ne combleront pas la faim. Le repas de la rupture du jeûne ne doit pas être trop copieux car il sera néfaste pour l’organisme et peut provoquer des troubles de sommeil.

Pour le « deuxième repas », optez pour des aliments riches en vitamines et autres minéraux. Ainsi le repas doit être composé de sucres lents (riz, pâtes, semoule…) pour l’énergie ; de viande, poisson, œuf, fromage ou lentilles pour les protéines ; de légumes et fruits frais pour les vitamines et les fibres.

Il faut éviter de consommer trop d’épices, d’aliments frits et/ou trop gras, trop sucrés, trop salés. Cette alimentation peut être responsable d’irritations de l’estomac et cause de douleurs et de ballonnements.

Le repas du « Shour » doit apporter assez d’énergie au corps pour supporter le jeûne durant toute la journée. Il est recommandé de consommer des fruits pour l'apport en vitamines et surtout des sucres lents, tels que de la semoule et des céréales.

2/ Hydratation

Elle doit être le mot d'ordre de cette période de ramadan. Dès la rupture du jeûne, les usagers doivent boire en grande quantité.

Les réserves en eau vont pouvoir être reconstituées pour éviter la déshydratation surtout en cette période chaude de Ramadan. Il est conseillé de s’hydrater surtout avec de l’eau et des boissons chaudes, sans en abuser, (thé, café, infusions, jus naturels) ; Il faut éviter la consommation des boissons gazeuses et/ou sucrées.

3/Comportements

Pour ne pas s'affaiblir trop rapidement, il est conseillé d'éviter une exposition longue au soleil et à la chaleur durant le mois du ramadan. Il est aussi important de réduire, au maximum, la pratique des activités physiques intenses pendant les heures où la température est trop élevée. Il ne faut pas que l’activité physique entrave le jeune du Ramadan ni l’inverse.

L’objectif de l‘activité sportive pendant le ramadan est de garder l’équilibre et la forme sans concourir à faire de la compétition. La pratique d'un exercice physique modéré (marche, vélo ou natation) est recommandée à raison d'une demi-heure par jour.

Pour ceux qu’ils peuvent, une sieste peut s'imposer en début d'après-midi afin de leur permettre de reprendre des forces pour le reste de la journée.

Pour les personnes fragiles souhaitant faire le ramadan (les femmes enceintes, les personnes âgées, les asthmatiques ou les patients avec un risque cardiovasculaire d’hypertension ou d hyperlipidémie, il est recommandé de consulter son médecin avant et après le ramadan.
Les personnes atteintes du diabète de type 1 ou 2, feront l’objet d’un prochain article.
Je saisis l’occasion du mois sacré de Ramadan pour exprimer mes meilleurs vœux de bonheur et surtout de santé à la communauté marocaine et musulmane ici et ailleurs. Nous implorons Allah, à cette occasion, d'inspirer paix dans le monde.

Docteur A. ZAHOUANI
Medical Research Advisor of International PnK Laboratory
Nutritionniste (PhD, CHU Bichat Paris) Pharmacologue (PharmaD, CHU Lariboisière, Paris)

Président de Research Autism Morocco (ARM)







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top