Le premier single issu de l’album « An Easy Escape » de la chanteuse australienne Shelley Segal s’intitule « Morocco ».

Une idée qui lui est venue suite à son voyage dans les villes de Marrakech et d’Essaouira en 2007 où elle a été subjuguée par les charmes du Maroc.

Une beauté donnée à voir aux touristes qui ne l’a pas empêchée de distinguer les côtés plus sombres du pays pour ceux qui y habitent. pauvreté, inégalité des sexes, harcèlement sexuel et usage de stupéfiants sont dénoncés dans la chanson de l’artiste.
« Il avait huit ans et pas de toit pour ses plus jeunes frères »
« Il était défoncé d’avoir reniflé de la colle toute la nuit »
Un nouveau titre qui ne va pas lui faire que des amis au Maroc

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top